Le pinpointer est devenu incontournable depuis sa mise sur le marché, il y a seulement quelques années.

Pour le prospecteur, le pinpointer possède des atouts uniques qui le rendent souvent indispensable :

  • gain de temps: lorsqu’une cible est détectée avec un détecteur de métaux, le pinpointer aide ensuite à localiser la cible avec une grande précision avant de creuser. Le plus grand intérêt dans l’utilisation d’un pinpointer est que la localisation précise aide à ne pas abîmer la trouvaille d’un coup de pelle… Le pinpointer est à la détection ce que la pelle est au creusage…
  • fouilles intra-muros: lorsque les détecteurs de métaux s’affolent, le pinpointer permet de fouiller entre les pierres.
  • encombrement réduit: le pinpointer est petit et léger, transportable dans sa poche ou dans un étui de ceinture ou holster d’épaule.
  • nouveauté: certains modèles sont totalement étanches et permettent de s’attaquer à la prospection sous-marine à moindre frais !

Pinpointer ou détecteur

La question ne devrait pas se poser, mais il faut cependant exposer aux nouveaux prospecteurs en quête de compréhension, les différences fondamentales qu’il y a entre un détecteur de métaux moderne, même 1er prix, et un pinpointer.

Un pinpointer fonctionne d’une manière différente par rapport à un détecteur de métaux moderne.

Un détecteur de métaux “travaille en dynamique”, ou “motion” en anglais : mouvement ⇒ il faut faire des balayages pour activer les paramètres de discrimination du programme. Cependant tous les détecteurs de métaux modernes “sonnent” aussi en mode statique, soit par l’utilisation d’un potentiomètre (bouton) soit par une fonction “pinpoint”.

Le pinpointer “travaille en statique”, il sonne juste au dessus de la cible, mais il a une efficacité moindre en balayage et sur la recherche en profondeur de la fouille. De part ce mode de détection statique, aucune technologie n’existe encore pour permettre au pinpointer d’intégrer une table de discrimination des potentiels conducteurs détectés.

Alors pourquoi un pinpointer

Parce-que le diamètre du disque du détecteur est bien plus grand que celui du pinpointer, tout simplement.

Lorsqu’une trouvaille est détectée, on imagine parfois et on se trompe souvent sur ce qu’on va trouver dans la motte.

Quand on creuse sa motte à l’aveugle, le risque d’abîmer une trouvaille protégée sous terre depuis des lustres est bien réel.

Les aficionados de la prospection font toujours cette activité dans un esprit non mercantile, et plutôt orienté vers la sauvegarde d’objets historiques et la mise en valeur de notre patrimoine commun, qui est à tout un chacun et qui nous appartient à tous.

Donc il s’agit en tant qu’amateurs de prospection, d’intégrer proprement les techniques et les façons de procéder de l’archéologie.

Dans un souci de mise en valeur et de protection durable de ses trouvailles.

Ceci passe par des techniques de prospection douces qui respectent les méthodes archéologiques, et des techniques de restauration pour rendre aux objets leur jeunesse sans abîmer leur patine inimitable.

Que les plus cérébraux se le disent, lorsqu’il sort de terre un objet millénaire, il se passe pour le prospecteur consciencieux une magie extraordinaire, un instant de solennité grave que tous les amateurs de vieilles pierres connaissent bien mais en moindre.

L’émotion unique que procure la découverte de chaque objet trouvé, lorsqu’on sait qu’il a été caché ou égaré il y a des siècles.

Ce sont ces instants brefs et uniques qui rendent tous les prospecteurs chanceux passionnés.

Pour les activités de détection, le pinpointer est devenu un outil quasi-impératif pour moins creuser, donc avoir plus de temps pour la détection.